Un coach de carrière virtuel : Pourquoi donc ?

December 1, 2015

D4J est une entreprise spécialisée dans les services de gestion de carrière et de talents. Elle développe en ce moment même un nouveau service numérique, baptisé Coach Remo, dont la promesse est de permettre à chacun d’entre nous de mieux envisager sa carrière professionnelle.

 

 

Le coaching de carrière : état des lieux

 

Les produits existants actuellement sur le marché se divisent en plusieurs catégories : 

  • Pour les particuliers :

    • Conseillers d’orientation/coachs de carrière : prestations à destination des particuliers, rares et chères,

    • Services d’aide à la candidature et à l’orientation : service de mise en page du CV, tests psychotechniques, indexation de documents officiels, etc.,

    • Organismes et association d’aide à l’orientation (Pôle emploi, ACE, etc.)

    • Canaux d’informations spécifiques : presse spécialisée, forums, etc.,

  • Pour les entreprises :

    • Chasseurs de têtes et cabinets de recrutement : services onéreux qui permettent aux entreprises de rechercher des profils rares ou difficiles à trouver,

    • Conseils en recrutement

  • Pour les deux :

    • Services de mise en relation spécialisés sur un secteur, par exemple les consultants informatiques indépendants et les startups,

    • Portails d’annonces/CV : les entreprises déposent des offres et recherchent parmi les CV, tandis que les particuliers déposent leur CV et recherchent parmi les offres. Service gratuit (freemium) pour les particuliers, payant pour les entreprises,

    • Portails d’emploi par matching : les entreprises déposent des offres, et les candidats des CV. La recherche est remplacée par un moteur de matching qui permet aux entreprises de recevoir une liste de CV correspondant à leurs offres, et les particuliers une liste d’offres correspondant à leur CV. Service gratuit (freemium) pour les particuliers, payant pour les entreprises. 

 

Mise à part la relative nouveauté de la recherche par matching, l’éventail des moyens de mise en relation RH a peu évolué depuis une dizaine d’années.

Étant donné le coût du conseil en orientation, ce service est réservé aux plus aisés ou rentre dans le cadre de prestations sociales (souvent incluses dans des packages de départ). La majorité des particuliers doivent donc se plonger dans le dédale d’informations qu’offre Internet pour tenter d’en retirer quelque chose. 

 

Evolution du rapport au travail

 

Dans un premier temps, avec l’arrivé de la génération Y sur le marché du travail, nous constatons que le rapport au travail a changé : 

  • Turn-over (taux de changement d’employeur) de plus en plus fort au sein des entreprises, 

  • Apparition de nouveaux critères : épanouissement, valeurs d’entreprise, liberté, équipe, etc.,

  • Évolution rapide des métiers et compétences,

  • Tension grandissante du marché de l’emploi.

 

D’autre part, suite à une enquête que nous avons menée, nous avons remarqué que les personnes privilégient quasi systématiquement un fonctionnement « analytique » et « social », pour la planification de leur carrière : 

  • Fouille sur Internet et les réseaux sociaux pour identifier les expériences similaires afin de stimuler leur propre inspiration et identifier les chemins d’évolution et/ou de reconversion possibles 

  • Sollicitation du réseau pour valider la faisabilité et trouver les appuis nécessaires 

 

La majorité des personnes interviewées déclarent rencontrer très rapidement ces 3 difficultés :

  • Ne pas savoir ce qu’on cherche : en effet, les personnes ne savent pas exactement ce qu’elles veulent et donc, n’arrivent pas à identifier « la porte d’entrée »

  • Se perdre dans le flot d’informations qu’offre Internet : diverses, variées, hétérogènes, non structurées, etc.

  • Démarche excessivement chronophage : en absence d’outillage adéquat, planifier sa carrière prend beaucoup de temps. Ceci aboutit généralement à l’abandon de la démarche dès les premières tentatives.

 

Coach Remo : quand l’intuition humaine rencontre la performance d’une machine

 

Pour faire face à cette nouvelle donne, D4J travaille sur une solution capable de proposer, à chaque personne, les services d’un coach de carrière « virtuel » qui allie l’intuition humaine à la performance d’une machine.

Tel un humain, il est à l’écoute des contraintes extra-professionnelles des personnes. Il est capable de creuser des pistes non habituelles et s’adapte à chaque interlocuteur (interactions, personnalisation des conseils, etc.). Il facilite la mise en contact entre des personnes pouvant s’échanger conseils et informations 

Telle une machine, il est accessible partout et à tout moment. Il est également très performant. En effet, il est capable de formuler instantanément des conseils suite à l’analyse de plusieurs millions d’exemples dans le monde, quels que soient leurs lieux, quelles que soient leurs langues. 

Ce service, baptisé Coach Remo, est en phase de test et de calibration. Il sera en ligne en mars 2016 !

Please reload

Publications sélectionnées

#SRH - Retour sur le Salon des Solutions Ressources Humaines - Paris - 2018

April 23, 2018

1/9
Please reload

Dernières publications
Please reload

Archive